TOP 

FRANCE : MILLÉSIME 2017

Un millésime aux rendements dramatiquement bas.

La France n’avait pas vu cela depuis 1945, mais la tendance au nouveau du globe est la même. Résultats, la récolte des vins AOP est en baisse de 19% par rapport à 2016.

La météo a été capricieuse cette année, et il n’était pas nécessaire d’être un vigneron pour s’en apercevoir. Trois événements climatiques majeurs ont ainsi marqué le vignoble.
Les gels printaniers du 19 au 27 avril ont globalement affectés toutes les régions. Puis, la canicule estivale avec deux épisodes, le premier en juin et le second en aout ont continuellement stressé les vignes. Enfin, certaines régions ont subi de fortes pluies en septembre, ce qui a eu pour conséquences de dégrader l’état sanitaire du vignoble.

Petit rayon de soleil, néanmoins, si les quantités sont infimes, la qualité est au rendez-vous comme j’ai pu le constater récemment en Vallée du Rhône Nord. 

Par ailleurs la qualité des Vendanges Tardives et des Sélections de Grains Nobles en Alsace sera exceptionnelle !

La Bourgogne et le Val de Loire sont les deux seules régions à avoir tiré leur épingle du jeu sur ce millésime avec une variation en volume de respectivement de +6% et de +10%.